Home » qq spectacles en 20/21

qq spectacles en 20/21


 - Emmanuelle Dandrel

Anti-Tempête(titre provisoire) de la Cie Illimitée / Création en Oct 20

Tout en continuant sa tournée de Manque à l'Appel Tony Melvil a le plaisir de vous présenter sa nouvelle création

Anti-Tempête

Un concert en cercle signé Tony Melvil 

Représentations saison(20/21) en cours/ création en Janvier 21

A Comines, Steenwerck, Nilvange, Le Grand Bleu de Lille, Sallaumines, Chambly.... 

 "Ce concert est une invitation à se recueillir par la musique, une plongée en soi. Ce sont ces sensations que j'ai envie de retrouver dans cette nouvelle forme hybride, mélange de musique instrumentale, de textes parlés et chantés et de manipulation d'objets dans un dispositif circulaire et apaisant qui évoque de manière symbolique la veillée, le refuge et le feu de camp.

Dans l’écriture, les allusions à la nature et aux éléments seront nombreuses : aux paysages d’altitude qu’il faut gagner, au vent qui nous rend si vivant, à l’océan tour à tour tempête ou miroir en surface mais toujours pai- sible en profondeur…

Un cercle pour le public, comme installé autour d’un foyer. Les trois interprètes au centre du dispositif, dans une adresse circulaire au public. Une pénombre pour que chacun se sente protégé, puisse s’oublier et se réfugier. Une scénographie centrale, douce et inventive, qui nous invite au recueillement.
 
Pour le public, j’imagine un moment musical suspendu, une expérience poétique autour de sujets qui peuvent être tour à tour douloureux, nécessaires ou plein d’espoirs, une expérience qui permette le temps d’un spectacle d’oublier la folle course de nos pensées."Tony Melvil 

EXTRAITS
Dans un repli du monde, une zone d’accalmie Pied à terre, temporise, passe l’orage Là-haut quelques secondes valent bien une vie Prends de l’air, avise, corne la page
 
Là en-haut de ma montagne, loin des chemins de ronde Loin des années de bagne, de fronde Là, j’ai mis des portes closes posées à même la pierre Un repos temporaire, une pause

anti tempête anti tempête [784 Kb]

 - Emmanuelle Dandrel

Atterrir de la Cie d'A Coté/ conception d'Aurélie Leroux et DLabbe Cabrera

La Compagnie d'A côté a le plaisir de vous convier à sa prochaine création

ATTERRIR

Une pièce entre Théâtre et Krump

Mise en scène Aurélie Leroux

Krump/jeu : Léonie Mbaki

Création le  10 novembre 2020, au Théâtre de Rodez. Festival Novado / 2 Rep
   17  au 20  novembre Théâtre  de Vanves (92)/ 3 rep 
  
 En 2021 
 Totem, scène conventionnée Art  Enfance  &  Jeunesse à Avignon  (84) février/juillet 21 
   Théâtre de Grasse  (06)  – du 8  au 11 avril  2021. 
   Théâtre National de  Nice-CDN du 15 au 16 avril  2021 / 6 rep
   Théâtre  Victor-­‐Hugo à   Bagneux (92) dates en  cours 

Atterrir part d'une question "Où est notre enfance, notre bout de terre, notre futur", d'un désir d'écouter des enfants, des femmes, des hommes qui ont prouvé pertes et quêtes de terre, d'un récit "Le garçon qui voulait dormir" d'Appelfeld, d'une rencontre avec le Krump. 

Nous suivrons la traversée d'un enfant. Un enfant qui n'a plus nulle part où aller. Il titube de sommeil mais ne doit pas s'endormir.Partager entre un ici et un ailleurs, sans repère, sans abri.

Une jeune Krumpeuse, portera cette figure symbolique de l'enfance dans un espace scénographique dépouillé.Nous suivrons sa traversée  entre des plongées dans le sommeil et l'imaginaire, et des réveils où se tenteront la reconstitution d'un sol. 

 Ce sera un solo entre théâtre et krump autant inspiré du réel documentaire que de la poésie

 Production 
  Production  Compagnie  d’À Côté Coproduction  : MA  Scène  Nationale Montbéliard (25),  le Théâtre de Grasse (06). 
   Apport  en  production/Soutien/résidences  :  Entrepont  à  Nice  (06),  Totem-scène  conventionnée Art Enfance   &  Jeunesse  à  Avignon (84), de 
  l'AMIN Théâtre   /  TAG à  Grigny (91)  et  Théâtre  de Vanves (92). 
   Avec  l'aide  du  Théâtre  Victor Hugo à Bagneux,  et du CENT-­QUATRE, (75). 
   Avec  le  soutien  à   la  création  de  la  DRAC, Provence Alpes Côte d’Azur 

 - Emmanuelle Dandrel

« L’Irrésistible Anthologie de la Chanson française » / La Cie l'Association d'Idées

 La Cie l'Association d'Idées

prèsente

« L’Irrésistible Anthologie de la Chanson française »

Duo piano-voix dadaïste

Avec Emmanuel Bemer(Chant) et Nicolas Arnoult (piano)

 Pourquoi dit-on la chanson « française » ? En se posant cette question, Emanuel Bémer découvre un univers parallèle où règne une folie polyglotte.

 14 langues étrangères viennent témoigner du véritable nomadisme de cette chanson soi-disant française. Ces 14 langues étrangères nous transportent de l’Amérique du Sud aux Antilles, du Japon à la Hollande, de l’Algérie à l’Allemagne. Bémer, comme un grand enfant, s’amuse à passer de l’anglais au hongrois, du portugais au japonais, de l’arabe au néerlandais, de l’allemand au serbo-croate.

 Emanuel Bémer annonce le premier tour du monde en forme de tour de chant

Les grandes figures de la chanson viennent se bousculer dans ce spectacle effervescent et pyrotechnique, comme une photo de famille drôle et réconciliatrice. Sans jamais tomber dans l’imitation ni la caricature, le chanteur et son pianiste rendent un hommage iconoclaste et inédit à ces chanteurs morts ou vivants. L’humour et l’émotion y sont omniprésents ; le spectateur passe de l’un à l’autre comme happé par des montagnes russes.   Les anecdotes nourrissent les mélodies, participant au rythme et à l’énergie du spectacle.  

Morceaux choisis

Göttingen de Barbara, en allemand et en français Vivre de Reggiani, en néerlandais et en français Que je t’aime de Johnny Halliday en japonais Hexagone de Renaud en kabyle Que sera de Chico Buarque en portugais (adaptée en français par Nougaro, elle devient Tu verras) Amor de mis Amores (adapté en français pour Piaf par Michel Rivgauche, elle devient la Foule)  Emmenez-moi d’Aznavour : c’est un medley dans lequel viennent se télescoper 35 chansons.

Ce spectacle a été  a été créé au Théâtre Municipal d’Epinal (88), il a été donné dans des Scènes nationales (Acb, 55), des théâtres conventionnés (Salmanazar, 51), des Palais des Congrès (Nancy, 54), ou encore au Théâtre du Peuple de Bussang (88) avec 101 choristes..
 

l'Irresistible... l'Irresistible... [5.273 Kb]